Le métier d’Artisan chocolatier : Tout savoir sur cette profession

Le métier d’artisan chocolatier vous intéresse ? Cet article qui vous expose tout sur cette profession, les secteurs d’activité et les formations requises.

Bon nombre d’occasions se présentent pour déguster du chocolat : Noël, Pâques, fin d’année, anniversaire, Saint Valentin, fêtes des Mères ou fêtes des Pères… En réalité, vous n’avez pas besoin d’attendre un événement important pour acheter une tablette de chocolat, une pâte à tartiner ou des ballotins. Face au dynamisme du secteur, l’univers gourmand de la chocolaterie rassemble des milliers de professionnels au sein des entreprises artisanales avant de fournir vos délicieuses gourmandises. Le métier d’artisan chocolatier en fait partie. Grâce à un savoir-faire unique, il se charge de différentes étapes de fabrication du chocolat. Comme il s’agit d’un domaine en plein essor, ce métier requiert un bagage assez conséquent en matière de formation et d’expérience. Pour y voir plus clair, cet article vous dit tout sur cette profession et comment on devient artisan chocolatier.

Chocolatier

En quoi consiste le métier d’artisan chocolatier ?

Les artisans chocolatiers sont des pâtissiers spécialisés dans le chocolat. Leur tâche consiste principalement à confectionner des friandises, des entremets et des desserts chocolatés, dont les plus classiques sont le chocolat noir, blanc ou au lait. Le professionnel a acquis durant ses années d’expérience différentes techniques pour produire des saveurs plus personnelles : aux noisettes, aux amandes, avec du caramel, en truffes, en pralines ou encore aux fruits secs.

Les rôles des artisans chocolatiers

Le chocolatier œuvre dans une activité gourmande. Il dose les fèves de cacao, confectionne les tablettes, mélange les saveurs ou encore imagine les recettes qui peuvent attirer sa clientèle. Le métier d’artisan chocolatier a donc pour but de fabriquer des produits à base de cacao et de sucre. Il se charge entièrement de la chaîne de production des chocolats et des confiseries : depuis la sélection et les dosages des matières premières jusqu’à la commercialisation, en passant par le conditionnement. Il élabore également de nouvelles recettes à l’occasion d’événements importants.

De nature plus commerciale, le métier de chocolatier-confiseur fait également partie de ce secteur d’activité. Là, il ne s’agit pas uniquement de la fabrication des produits, mais également de la distribution et de la vente de chocolat. L’artisan chocolatier-confiseur maîtrise les processus de tempérage, de trempage, de façonnage, de fourrage ou d’enrobage ainsi que les différentes techniques de cuisson.

Les qualités requises

À l’instar des autres métiers de bouche, le métier d’artisan chocolatier demande certaines qualités techniques et artistiques. Dans les activités artisanales, toutes les techniques de fabrication sont encadrées de manière stricte. La personne concernée doit :

  • Disposer d’une bonne connaissance sur la fève de cacao,
  • Maîtriser les méthodes de fabrication à base de chocolats,
  • Être créatif, gourmet et esthète,
  • Avoir une certaine habileté manuelle et de la minutie,
  • Avoir une créativité culinaire, le sens de l’esthétisme pour la dégustation,
  • Connaître les normes d’hygiène et de sécurité.

Ce domaine évolue constamment, le maître-artisan a besoin de rester à l’écoute des attentes des consommateurs pour être à la hauteur des grandes industries chocolatières. Il s’associe souvent à l’activité de boulangerie-pâtisserie.

Quel est le secteur d’activité d’une chocolaterie artisanale ?

Vous êtes un grand gourmand et souhaitez agrémenter vos prochaines fêtes avec des rochers, des pralines, des truffes et des orangettes ? Toutes les occasions sont bonnes pour apprécier ces délices. Travailler les matières premières pour vous fournir les chocolats et les produits de confiserie revient aux meilleurs artisans chocolatiers confiseurs.

Quant au commerçant en chocolaterie-confiserie, il s’occupe de la vente de chocolats, des friandises, des glaces, des biscuits, etc., des produits qui ne sont pas préparés par l’entreprise. Les chocolatiers peuvent se charger des activités d’un boulanger pâtissier, d’un glacier, d’un pâtissier-chocolatier en pâtisserie de luxe, etc.

L’artisan peut travailler dans un secteur industriel, de la grande distribution, chez un traiteur ou des chaînes hôtelières internationales. Il est également possible d’avoir sa propre entreprise pour faire plaisir à ses clients grâce à ses tablettes et ses bonbons au chocolat. Pour ce spécialiser dans le bean to bar, il faudra trouver une formation spécifique ou vous former vous-même car les techniques de chocolatier de la fève à la tablette sont encore peu transmises dans les centres de formations classique.

Les compétences et les qualités requises pour faire ce métier

Le marché de la chocolaterie-confiserie offre de multiples opportunités en matière de profession. Ces douceurs ne cessent de séduire les consommateurs dans le monde. Pour se former dans ce domaine de l’artisanat alimentaire, il faudrait acquérir des compétences et des formations appropriées.

Pour obtenir le titre du métier d’artisan chocolatier, vous devez être titulaire d’au moins un certificat d’aptitude professionnelle CAP chocolatier-confiseur, un CAP glacier ou un CAP pâtissier. Il est toutefois possible de vous perfectionner en continuant avec une MC (mention complémentaire) pâtisserie glacerie chocolaterie confiseries spécialisées.

Pour améliorer leur profil, les titulaires du CAP peuvent passer un Bac pro ou un brevet technique des métiers (BTM). Le BTM chocolatier confiseur leur permet de participer au concours de meilleur ouvrier de France. Il est également possible de convoiter un brevet de maîtrise (BM) Pâtissier confiseur glacier traiteur.

Quels sont les avantages d’être chocolatier ?

Rien de mieux que de travailler dans un domaine qui allie à la fois créativité et gourmandise, pour associer les arômes subtils aux matières. Grâce à son savoir-faire artisanal, un maître chocolatier s’appuie sur la quête d’excellence. Il vise à embellir les chocolats, en utilisant des matières premières bien sélectionnées, afin de le rendre délicieux et esthétique. Imaginez-vous en train d’inventer des lapins pour Pâques ou une tablette de chocolat grand cru avec la meilleure fève de cacao. Ce métier est parfait pour faire plaisir aux papilles gustatives des consommateurs.

En accumulant au fil du temps des expériences et compétences auprès d’une maison du chocolat ou d’une grande firme, l’artiste peut grimper en hiérarchie et ouvrir sa propre boutique atelier.

Partager
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Recevez notre newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. Bienvenue chez Fève & Raisin!
10% de réduction sur votre première commande, ça vous dit ?